Divers

Après une coupure printanière bien méritée, c’est l’heure de reprendre le chemin du sérieux. Cependant, chez certaines personnes c’est un peu plus compliqué que ça.
Vous avez sûrement remarqué certaines personnes traînantles pieds dans les couloirs des bureaux ou les couloirs de l’école ou de la faculté, c’est tout à fait normal, ce phénomène est très fréquent et porte le nom « back-to-work blues ».

Afin d’adoucir l’impact de cette période difficile, voici quelques petites astuces à suivre :

Tout d’abord, permettez -vous de vous accorder du temps libre : s’aménager et s’imposer des plages de détente, se rappeler les bénéfiques profonds des vacances et surtout  puiser dans cette réserve d’énergie et maintenir son niveau de concentration et d’acharnement par la mise en application de bonnes résolutions.

Ensuite faites un tour d’horizon de votre situation professionnelle ou estudiantine : “Êtes-vous satisfaits de votre travail ?  Qu’est-ce que vous aimeriez voir changer en vous ou en votre milieu ? Comment surpasser vos faiblesses et marquer soigneusement vos buts ? Et quels nouveaux comportements saurez-vous mettre en œuvre ?”  Vous pouvez de même vous fixer de nouvels objectifs désirables pour mieux vous mobiliser, réfléchir aux leviers de la productivité et de la motivation et créer une tension dynamique en surlignant l’écart entre le présent non satisfaisant et le futur qui est symbole de ” rêves réalisés “.

Plutôt que d’errer toujours dans un chemin lointain abstrait et suspecté d’être irréaliste et inaccessible, décrivez et visualisez les résultats que vous aspirez réaliser comme si vous les voyez déjà en face de vous. Ainsi, lorsque vous mobilisez vos efforts, vous saurez conscients et cohérents dans vos actions et dans votre démarche.

N’oublions pas l’importance de savoir gérer son planning : il est plus efficace de bien ordonner et hiérarchiser les tâches prioritaires et de les traiter dans l’ordre. Pour remobiliser son esprit et se réadapter aux contraintes, l’idéal est de se donner des petits objectifs modestes au début. Même si vous avez le vague à l’âme, évitez la procrastination. Cela risque d’augmenter le stress de vous faire noyez dans la négativité et la frustration.

Et finalement, la fin des vacances ne veut certainement pas dire la fin du divertissement ! Alors veillez à conserver le maximum les habitudes qui vous font du bien : c’est une manière de réussir son retour au travail. Le sport, les jeux vidéo, la musique et les sorties peuvent être un moyen très efficace pour reprendre le souffle et régénérer son énergie positive.

Facebook Comments