ITIntelligence Artificielle

La première notion d’intelligence artificielle fut abordée en 1950 par le mathématicien Alan Turing. Ce dernier crée alors un test visant à déterminer si une machine peut être considérée comme « consciente ».

 L’intelligence artificielle de nos jours :

Deep learning, réseaux de neurones, assistants personnels. Ces termes entrés dans nos vies depuis quelques années ont tous trait à des facettes de l’intelligence artificielle. En effet, les progrès scientifiques en la matière sont d’ailleurs époustouflants.
Avec un tel potentiel, l’intelligence artificielle est rapidement devenue un marché juteux. Les ingénieurs et développeurs spécialisés s’arrachent à coups de millions de dollars. De nombreuses start-ups spécialisées dans l’intelligence artificielle et ses diverses branches ont vu le jour cette dernière décennie.

 Le fameux clash entre Mark Zuckerberg et Elon Musk sur l’intelligence artificielle 

Le clash des milliardaires Mark Zuckerberg et Elon Musk qui ne sont pas d’accord sur le futur de l’intelligence artificielle et le font savoir. Le premier trouve le second “irresponsable”. La réponse ne s’est pas faite attendre : “sa compréhension du sujet est limitée”.

Pour comprendre l’origine de cette passe d’armes, il faut remonter à mi-juillet. Le PDG de Tesla et SpaceX mettait une nouvelle fois en garde contre l’avènement de l’intelligence artificielle, qu’il considère comme “le plus grand danger pour la civilisation humaine”.
Ainsi, pour Mark, l’émergence d’algorithmes de plus en plus sophistiqués “va tellement améliorer notre vie”. Et de citer les voitures autonomes, bientôt “plus sûres que les voitures manuelles”, ou la possibilité de réaliser de meilleurs diagnostiques et de meilleurs traitements médicaux. Alors pour Mark Zuckerberg, “imaginer un scénario apocalyptique, c’est irresponsable”.

A l’inverse, Elon Musk estime que l’intelligence artificielle pourrait causer des problèmes bien plus fondamentaux que “les accidents de voitures, les crashs d’avions, la mauvaise nourriture”. Et d’estimer que les différentes sociétés privées qui travaillent activement sur le sujet (dont Facebook) vont trop vite.  Alors quand il a vu passer la critique du PDG de Facebook, Elon Musk n’a pas été tendre sur Twitter: “J’ai parlé à Mark de cela. Sa compréhension du sujet est limitée”. Il a exprimé régulièrement ses doutes sur l’intelligence artificielle. Parfois avec quelques contradictions.

Si certaines déclarations de l’inventeur laissent imaginer un futur apocalyptique où les robots prendraient le contrôle du monde. Ses produits font pourtant partis de ceux les plus sophistiqués en termes d’intelligence artificielle. Le système Autopilot des véhicules Tesla permet déjà aux propriétaires de véhicules de la marque d’activer un pilotage automatique.

Dans un monde de plus en plus numérique dans lequel nous évoluons chaque instant, L’IA facilite notre quotidien depuis de nombreuses années, mais le seul BIG inconvénient cette technologie sera dangereuse entre de mauvaises mains.

Facebook Comments