IT

Les systèmes embarqués sont à la fois un système informatique et électronique qui sont extrêmement utilisés dans le monde industriel. Leur mission première consiste à collecter les informations puis à les traiter. Leur principale caractéristique est leur autonomie. En effet, ces objets sont conçus pour fonctionner de façon indépendante pour éviter aux programmeurs ou utilisateurs d’intervenir régulièrement.

L’histoire des systèmes embarqués

Le concept des systèmes embarqués a vu le jour suite à l’apparition Apollo Guidance computer en 1967 et en 1971. Ils ont connu encore beaucoup plus d’envergure avec l’invention d’Intel 4004 qui était considérée comme le premier microprocesseur. A la base ces systèmes contenaient qu’un seul processeur mais actuellement ils peuvent même contenir des centaines.

L’utilité des systèmes embarqués

On les utilise souvent quotidiennement sans même qu’on ne s’en rende compte. En effet, ils prennent une place de plus en plus importante dans notre société. Ils servent à contrôler presque tous les appareils électroniques qu’on connaît aujourd’hui. Ces derniers peuvent être seuls ou à plusieurs, cloisonnés dans un système appelé « hôte ». On les retrouvent vraiment partout, dans les véhicules, les appareils photo, smart watches, consoles de jeux, téléviseurs, téléphones portables, machines électroménagères, caméras numériques, ordinateurs …

Ainsi un système embarqué ne doit pas être isolé des autres composantes. C’est ce qui le distingue des ordinateurs. Au début des années 2000, il existait déjà plus de 150 millions d’ordinateurs et environ 8 milliards de microprocesseurs déployés dans des systèmes embarqués. Certes, on ne les voit pas même si ces derniers ne cessent pas d’évoluer au cours du temps.

Aujourd’hui dans une voiture ordinaire, plus de 40% de sa valeur vient de ses systèmes embarqués contrôlant  la climatisation, la boîte de vitesse, le tableau de bord, le moteur…

En effet, chaque jour, on achète un produit comportant un ou plusieurs systèmes embarqués permettant ainsi de rendre un meilleur service à l’utilisateur, et faisant presque tout le travail discrètement à la Xavi Hernandez.

Les types des systèmes embarqués

On peut distinguer 4 types de systèmes embarqués

  • Les systèmes embarqués utilisables dans le domaine de la communication pour transmettre les données. Ils sont également employés dans le domaine téléphonique ainsi que l’internet.
  • Ceux de contrôle. On les retrouve notamment dans les centrales nucléaires et les moteurs de voitures.
  • Les autres à usage général accomplissent des applications pareilles à celles des  ordinateurs traditionnels telles que les guichets automatiques bancaires et les assistants personnels.
  • Les derniers pour les signaux qui effectuent des calculs sur des flux important de données. On les retrouve généralement dans les radars et on les utilise également pour le traitement audiovisuel.

Les contraintes

  • Bien qu’ils soient révolutionnaires, ces systèmes sont soumis à diverses contraintes au niveau des dimensions, autonomie, mémoire, poids, et surtout consommation d’énergie. C’est de la que vient le terme « Embarqué ». Le besoin de minimiser la consommation énergétique provient de l’utilisation des sources indépendantes comme une batterie.

Les concepteurs des systèmes électroniques essayent toujours de réduire la complexité croissante des algorithmes mis en œuvre pour économiser le maximum de mémoire.

De nos jours, c’est très fréquent de trouver un système embarqué. Regardez autour de vous! Vous ferez face à plusieurs systèmes embarqués visibles ou invisibles à moins que vous ne soyez perdu dans un désert, perdu au milieu de nulle part.

Facebook Comments