Diversun pas vers le futur

Le XXIème siècle verra surement des progrès fulgurants dans les domaines de l’informatique et la chimie n’arrêtera pas de nous surprendre par de nouvelles molécules utilisées aussi bien en médecine que pour l’élaboration de nouveaux matériaux. En revanche, l’Homme n’est pas prés de quitter sa planète…

Comment les ordinateurs vont-ils évoluer ?

La puissance de calcul des superordinateurs ne cesse de croître. Ils sont aujourd’hui capables d’effectuer plus de 500000 millions d’opérations par seconde ! De tels ordinateurs permettent de simuler l’évolution du climat et de prévoir le temps, de simuler les explosions atomiques sans avoir à tester les bombes, ou de prévoir les trajectoires des astéroïdes et des comètes.

Les « nanotechnologies » … une découverte révolutionnaire ?

Ce sont les technologies qui permettent de concevoir des appareils ou des machines minuscules, presque aussi petits qu’une seule molécule ! Les puces électroniques des microprocesseurs et les tubes de carbone destiné à stocker de l’électricité sont issus des nanotechnologies. Ils sont même utilisés dans les textiles intelligents (des T-shirts capteur de rythme  cardiaque qu’on appelle des textiles connectés, des T-shirts anti-transpiration, des vêtements Waterproof…)

Le XXIème siècle sera-t-il celui de la robotique ?

Les recherches sur l’intelligence artificielle ne cessent de se développer. Elles sont des applications diverses, comme le pilotage automatique d’un robot ou la gestion de tous les appareils d’une maison, comme le chauffage, les lumières et les caméras de sécurité.

Où va la chimie ?

Les recherches vont porter sur la synthèse de molécules très complexes qui aboutissent à des médicaments très ciblés ou à des matériaux nouveaux, comme les supraconducteurs capables de transporter de très grandes quantités d’énergie, sans aucune perte en cours de route.

Les voyages spatiaux seront-ils bientôt accessibles à tous ?

De nouveaux projets voient le jour pour emmener des passagers durant quelques minutes à 100 km d’altitude au prix de 200000 € ! Seuls les astronautes professionnels, scientifiques et techniciens ont une chance d’aller sur la Lune ou sur Mars.

Facebook Comments