Divers

On dit souvent que ramadan et productivité ne font pas bon ménage. Chose prouvée par une baisse de régime au travail durant cette période de l’année. En effet, nombreux sont ceux qui rejettent la faute au mois du ramadan pour justifier ce manque de productivité et le trouvent ainsi un prétexte pour se démotiver. Cependant, ce n’est pas le jeûne qui en est en cause mais plutôt notre mode de vie au cours de cette période : mauvaises habitudes alimentaires et perturbation du sommeil. Pour cela, il y a de quoi laisser la fatigue nous handicaper.

Dans cet article, Optima Junior Entreprise  vous propose les bonnes pratiques à mettre en œuvre afin de minimiser ce manque de productivité et optimiser son temps.

Agir sur la pensée et fixer ses objectifs

‘’La pensée agit sur le physique”. C’est ce que les neuroscientifiques le confirment.

Il est important de s’acquérir l’idée d’un ramadan productif. Vous découvrirez des ressources extraordinaires insoupçonnées en vous.

Servez-vous de ramadan comme un tremplin vers un mode de vie plus sain et équilibré sur le long terme.

C’est une occasion pour adopter de bonnes résolutions pour devenir une meilleure personne sur le plan professionnel et spirituel.

Fixer vous de objectifs à atteindre durant ce mois sacré et profiter de votre temps libre sur des tâches bénéfiques sur le plan personnel et professionnel comme la méditation et le travail sur soi.

Bien aménager son temps

Tout d’abord, une bonne planification est indispensable pour rester efficace durant ce mois sacré. On peut utiliser des applications pour nous aider à avoir un meilleur planning telles que : EVERNOTE.  Tout est question de discipline et d’organisation.

Privilégiez les tâches importantes qui demandent plus d’effort et de réflexion en début de journée. C’est le meilleur moment pour une performance optimale ou votre corps sera le plus apte à dépenser de l’énergie.

Si c’est possible, adoptez le travail a distance afin d’ajuster vos tâches suivant votre nouveau rythme de vie.

Manger peu mais manger mieux

Poussés par la frustration et la peur de la sensation de faim, certains poussent à l’extrême et mangent de façon déraisonnable. Ce qui affecte la digestion et les troubles de sommeil d’où une baisse de productivité et une fatigue plus importante au cours de la journée.

Alors, gare aux excès inutiles !

Tout est dans une alimentation saine et  équilibrée.

Il est important de privilégier les  bonnes sources de graisses, consommer suffisamment de protéines et augmenter sa consommation de légumes verts riches en  fibres et en minéraux. Sans oublier de boire suffisamment de l’eau pour maintenir une bonne hydratation.

Reposez-vous

La journée peu vous paraître extrêmement longues.

Accordez-vous des petites pauses de 15 à 30 minutes plusieurs fois par jour pour vous rafraîchir et faire le plein d’énergie.

Notre corps aura besoin de se reposer d’avantage au cours de cette période : Se promener à l’air libre  ou faire une sieste dans la mi-journée ne peux que nous booster à être plus productif.

Evitez à tout prix les carences en sommeil qui sont énergivores et responsables du manque de tonus.

Être actif

Au contraire de ce que l’on pense, exercer une activité physique pendant le ramadan est bénéfique et tout à fait conseillé à condition bien sûr de le faire d’une façon convenable et raisonnable.

Eviter les longues séances de cardio qui ne feront que vous affaiblir et privilégiez les activités courtes juste avant la rupture du jeûne. Sans oublier de bien s’hydrater pour éviter toute crampe !

Elles vous permettront non seulement de booster votre forme mais aussi l’efficace au travail et vous aidera à être plus zen.

Bien que le jeûne engendre un effet de fatigue important, ce dernier peut tout de même être dépassé par une discipline mentale rigoureuse.

Finalement, il ne faut donc plus se cacher derrière le jeûne pour justifier la paresse, nervosité et incivilités. Souvenez-vous que votre attitude est le premier critère de productivité. Certes les journées sont longues et fatigantes mais la vie continue et le travail aussi.

Facebook Comments