MarketingE-commerce

De l’appréhension à l’accommodation, ce fut un temps révolu ou les transactions en ligne représente un véritable saut dans l’inconnu pour le consommateur méfiant. Aujourd’hui plus ce que jamais nous sommes face à une véritable révolution, l’explosion des dispositifs digitaux a une influence de taille sur l’acte d’achat en ligne. Un parcours et un comportement du client jusqu’alors linéaire, s’est complexifié pour laisser place à un profond bouleversement du « customer experience »

1/ Consommer rapidement et facilement dans toutes les situations

La mise en contact avec les consommateurs ayant nettement augmenté grâce à l’évolution des moyens de communication   (smartphones, tablettes, TV connectées, ordinateurs portables

En effet, la limite imposé auparavant par les médias traditionnels : presse magazine, affiches publicitaires, TV, radios et cinéma s’estompe petit à petit grâce à  l’avènement des nouvelles technologies, Les e-mails, les réseaux sociaux, et les applications sont devenus de véritables supports de contact directs avec les consommateurs

Car si 50% des consommateurs commencent par se renseigner en ligne, ils sont 64% à souhaiter voir, utiliser ou toucher les produits avant d’acheter et c’est ici qu’intervient les sites web. Il est donc nécessaire de proposer une application ou un site mobile qui regroupe tous les descriptifs nécessaires des produits pour éviter que le consommateur aille consulter le descriptif produit chez un concurrent offline ou online.

2/ Créer l’envie et provoquer l’achat

Nombreux sont ceux qui avouent que l’achat effectué en ligne est le résultat d’une envie crée suite à l’influence d’une instagrammeuse qui raconte son expérience avec le produit sur ses stories ou suite à une offre alléchante parcourue sur les réseaux sociaux.

Nous sommes naturellement à la quête d’un rapport qualité prix imbattable ou à l’afflux de ressembler aux personnes qui nous inspirent au quotidien et c’est ainsi que notre comportement en tant que consommateur prend une autre tournure pour laisser place à des achats compulsives qui ne submerge pas d’un besoin imminent ou d’un besoin tout cours.

Les marques se doivent alors de penser leurs stratégies en ce sens. Le digital doit faire partie intégrante du point de vente. Il doit être lié au digital (e-commerce, m-commerce etc…) pour que les marques soit en symbiose avec les consommateurs et qu’elle le fidélise.

3/ Le E-commerce au temps des crises

Ces points de ventes réinvente l’expérience d’achat, elle est vue et vécue comme ludique et incite les consommateurs à se lancer dans l’inconnue d’une part due à la rapidité, à la simplification de l’opération d’achat et s’adapte aux circonstances comme la crise sanitaire que nous traversons actuellement et qui nous laisse réaliser que les achats en ligne sont ici notre seul recours pour minimiser nos sorties et ainsi protéger les autres et sois même.

 

Maintenant plus ce que jamais, le E-commerce est indispensable pour maintenir un train de vie normal en ce temps de confinement pour les consommateurs d’une part mais aussi pour les commerces d’autre part. Ces derniers réalisent l’importance du digital dans leurs activités compromises pour certains. Ceux-ci pensaient qu’avoir un site web et adopter le e-commerce étaient des investissements inutiles.

Mais comme nous le disons souvent vaut mieux tard que jamais ! Vous pouvez toujours contacter Optima Junior Entreprise et demander un devis pour vous offrir le site web de vos rêves. Leader en en son domaine, redonnez un second souffle à votre commerce. Enfin,permettez à vos clients fidèles de vivre une expérience unique en son genre.

 

 

Facebook Comments